Pallotte cacio e uova par Abruzzoandco

Gastronomie - Découvrir les spécialités des Abruzzes

Que manger en Italie, dans les Abruzzes ? 

Petite liste non exhaustive des mets de la région qu'il faut absolument goûter.  

Les spécialités salées des Abruzzes.

Les célèbres arrosticini

Parmi les spécialités régionales les plus connues, nous pouvons citer les arrosticini, petites brochettes de brebis, bien grillées souvent dégustées lors des festivals et foires organisées dans les villages de la région. Bien des restaurants en ont fait leur spécialité. Il s'agit là réellement de la star de la région. De manière plus globale, la viande d’agneau est très largement consommée dans cette région de tradition pastorale.

Arrosticini - Abruzzoandco
Photo par  acconsulenze - Arrosticini 

Du poisson et des fruits de mer.

Sur la côte, vous pouvez commander dans tous les restaurants un Brodetto di pesce. Il s'agit là d'une soupe de poisson dont la recette sera toujours différente, selon l'arrivage du poisson et la ville où vous vous trouvez (alla giuliese, alla pescarese, alla vastese). 

Les pallotte cacio e uova ; l'alternative végétarienne aux Polpettes

Les palotte cacio e uova sont des boulettes végétariennes faites à partir d’oeuf, de fromages local rapé et de pain rassis. Revenues dans l’huile, elles sont généralement servies dans un sugo al pomodoro.
Dans la zone de la ville de Teramo, nous retrouverons des boulettes de viande plus traditionnelles. Enfin, elles se démarquent tout de même par leur petite taille. Les Pallotine alla Teramana sont le plus souvent servies avec des spaghetti alla chitarra. 

Des pâtes oui, mais pas des Panza...

À chaque région italienne son type de pâte, ici ce sont les spaghetti alla chitarra. Pour préparer les pâtes, on étale la pâte sur des fils d'acier attachés à un cadre en bois. Ces pâtes longues sont consommées dans toute la région. En montagne, elles seront servies avec une sauce à l’agneau, et parfois avec du gibier, sanglier ou chevreuil. A Teramo, comme nous l'avons vu, ces pâtes sont accompagnées de toutes petites boulettes de viande.
Sur la côte, on pourra les retrouver avec des fruits de mer, moules, coques, langoustines entre autres.
Prenons le risque de vexer les habitants du Latium, région voisine. Les pâtes à l'amatriciana sont assez répandues sur les tables du nord de la région. La ville d'Amatrice, d'où la recette est originaire, fut pendant de nombreuses années, une ville de la province de L'Aquila. Il s'agit d'un plat riche, fait à partir de guanciale, de la joue de porc (que nous retrouvons également dans la carbonara traditionnelle) oignon et tomate. (Recette ici par recette-italienne.fr)

De manière plus globale, la région vit une véritable histoire d’amour avec les pâtes et est reconnue pour ses fabricants réputés. Les pâtes des Abruzzes sont vendues à travers le monde. (Je propose moi même de très bonnes pâtes sur mon site, ici)

Région incarnant parfaitement la notion de cucina povera, les pâtes sont consommées très souvent avec des légumineuses. Le sagne e fasciul par exemple, est un plat assez pauvre qui se compose de pâtes fraiches à base de semoule de blé dur et d'eau, d'une sauce tomate cuite longuement avec des oignons, carottes, céleri et de haricots borlotti (en vente ici). Les versions plus modernes ajouteront du lard ou de la couenne pour le rendre plus riche.

Nous retrouverons évidemment dans la région le classique plat de pasta e patane, soit pâtes et pomme de terre, de quoi caler les estomacs des plus gourmands. 

Le scrippelle de Teramo n’ont rien à envier à leur cousine française, les crêpes. Ces dernières se consomment sucrées, avec de la confiture, pâte à tartiner ou sucre, mais sont plus souvent dégustée salées, farcies de pecorino local et plongées dans un bouillon léger au poulet. Elles peuvent aussi remplacer les lasagnes dans un gratin " Timbalo alla teramana".

Les spécialités sucrées abruzzaises : 

Les gâteaux de fêtes.

Préparé traditionnellement pour la période de noël, le Parozzo est un gâteau savoureux typique de la ville de Pescara et dont le célèbre écrivain Gabrielle d’Annunzio faisait l’éloge. Fait à partir de semoule, sucre, amande et zestes d’agrumes. Il est recouvert de chocolat. Son cousin montagnard, remplaçant le sucre par le miel peut être consommés dans la ville de Scanno, il s'agit du Pan del orso.

Le Torrone tendre au chocolat de l'Aquila, cousin de notre nougat et du turron espagnol est très prisé et (vous pouvez en trouver ici). Autrefois très reconnu, mais quelque peu oublié aujourd'hui, le Torrone de Guardiagrele se compose de sucre, d'amande, de cannelle et de fruits confits et est traditionnellement servit pendant les fêtes de fin d'année. 

Le Fiadone existe en salé et sucré. Il s'agit en version salée de chaussons au fromage préparé pendant la période pascale. Dans la version sucrée, le pâtissier prépare une pâte brisé au vin blanc, qu'il dépose dans un moule à savarin. Cette pâte sera garnie d'une préparation au fromage de vache râpé, sucre et œufs avant d'être longuement cuite au four. Elle est désormais disponible toute l'année. 

La Cicerchiata se mange pendant le carnaval. Le gâteau est préparé avec de tout petits beignets agglomérés ensemble en forme de cercle par du miel chaud. En refroidissant, la cristallisation permet à la forme de tenir. A Naples on appelle cette spécialité Struffoli(Recette ici par recette-italienne.fr)

Les douceurs de tous les jours 

La recette familiale des Pizzelle se transmet de génération en génération ainsi que l'appareil pour les préparer. Comparable à des gaufres, cette spécialité est appelée de manière différente selon les provinces et même selon les villages. Elles sont plus communément appelée Ferratelle en raison du fer utilisé pour leur préparation. On en retrouvera des moelleuses, aromatisées au citron par chez moi dans la province de Chieti, mais aussi des croquantes natures, du côté de l'Aquila. (Pour en trouver, c'est ici)

Pizzelle par Abruzzoandco

Photo par Francesca F - Pizzelle garnies

Autres petites douceurs de la région, mais dont on peut retrouver des cousins dans les régions plus méridionales ; les Bocconotti, petits gâteaux de pâte brisé fourré avec du cacao de la cannelle et amandes. Ils sont très appréciés avec le café pour le petit déjeuner.

La ville de Guardiagrele produit elle des “Sise de monache” composé d’une génoise surplombée de crème pâtissière et sur laquelle repose à nouveau de la génoise sous la forme de trois pointes. Le nom viendrait d’une pratique courante chez les sœurs de la ville. Ces dernières plaçaient entre leurs seins, une autre protubérance permettant de diminuer visuellement leur poitrine. Cette explication n’est cependant pas la seule, car certains prétendent qu’il s’agit en réalité d’un hommage aux trois massifs les plus hauts des Apennins et des Abruzzes, la Majella, le Gran Sasso et le Sirente Velino.

Au-delà des biscuits et gâteaux traditionnels, il existe dans les Abruzzes une tradition de la confiserie. Les confetti de Sulmona sont célèbres dans le monde entier. Ils sont offerts à l'occasion des mariages et baptêmes. 

 Boutique de confetti a Sulmona - Abruzzes

Photo par Sterling Lanier - Boutique de Confetti à Sulmona dans les Abruzzes. 

Notre tour des pâtisseries et sucreries des Abruzzes ne serait pas complet sans une recette insolite. Le Sanguinaccio est est une pâte à tartiner à base de... sang de porc coagulé, chocolat, sucre, diverses écorces de fruits confit et des fruits à coque. 

Bien évidemment, toutes les spécialités n'ont pas été citées plus haut, l'occasion de les découvrir par soit même et pourquoi pas de les nommer plus bas en commentaire. 

 

2 commentaires

Bonjour, je vais me renseigner pour ces recettes. Pour le gâteau, on l’appelle communément la “pizza dolce”.

Francesca - Abruzzo&Co

je connais ces recettes ,c’est un délice ,j’aimerai la recette de l’agneau avec les oeufs ,recette de Pâques et le gâteau savoyard avec de l’alcool rouge ,crême etc… je ne me souviens pas du nom de ce gâteau merci

elsa ferretti

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés.